SildenafilCitrateTabs

The art of martial art

Judo Martial Arts

Judo: Marie Branser tourne le dos à la RDC et opte pour la Guinée !


Désormais ex judokate de la RDC, Marie Branser opte pour la Guinée après avoir été victime de l’escroquerie, du racisme et de la négligence de la part de la fédération congolaise de Judo (Fenacoju) sous le regard impuissant et complice du comité olympique Congolais et du Ministère des sports.

La Judokate d’origine Allemande de 29 ans avait tiré la sonnette d’alarme il y’a cela plusieurs mois sans succès, la double championne d’Afrique avec la RDC a été victime d’un conflit interne qui a paralysé des nombreux athlètes au pays et dans le monde, la Fédération Internationale de Judo (FIJ) semble fermé les yeux sur un conflit qui perdure déjà pendant plusieurs années. Malgré sa rencontre avec le ministre des sports Serge Nkonde et l’Union africaine de judo. Mais rien n’y etait fait, sa situation était complètement bloquée, personne ne s’occupe de sa carrière. Elle n’a pas été inscrite sur aucune compétition.

L’encadreur de Marie Branser, le célèbre coach Omar Gherram nous a révélé que le président par intérim de la Fenacoju monsieur Bobo Mbongo et l’athlète Lebeau qui est actuellement vice-président ont escroqués une voiture à l’ex entraîneur de l’équipe nationale Petro Gherres. La voiture d’une valeur de 15.000 euros avait été mise à la disposition de l’équipe nationale de Judo pour vendre et financer les déplacements des athlètes dans les compétitions africaines.

Plusieurs athlètes congolais évoluant au pays et à l’étranger sont victimes de cette crise interne à la federation congolaise de Judo, le ministre des sports impuissant, le comité olympique Congolais dirigé par Amos Mbayo complice, la fédération internationale de Judo ferme les yeux, les athlètes ne savent plus à quel saint se vouer ! L’avenir du Judo congolais, sacrifié, et dépend desormais des intérêts personnels de quelques individus au sein de la Fenacoju.

Rappelons que Marie Branser est la première et seule judokate congolaise à avoir ramener deux titres de championnes d’Afrique en moins de 78 kg à la RDC en plus d’une qualification directe aux Jeux Olympiques de Tokyo. Avec l’Allemagne, Marie Branser a remporté neuf médailles en Coupe d’Europe et le bronze à l’European Open de Glasgow. Elle a également remporté quatre médailles aux championnats allemands et a été plusieurs fois championne universitaire. La judokate n’avait pas digéré sa non-sélection de Grand Slam de Düsseldorf 2019, un tournoi international. C’est à ce moment-là qu’elle avait fait les démarches nécessaires pour être naturalisée congolaise.

leopardsportafrique



Source link

LEAVE A RESPONSE

Your email address will not be published. Required fields are marked *